Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2020 : Demandez le programme !

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

Voici le calendrier de nos sorties pour l'année.

AUTOS :

 

29 Mars : Retrouvailles de Printemps, Ariège

Tous véhicules anciens

 

26 Avril : participation à la Journée Nationale des Véhicules d’Epoque

(Auterive, 31) Tous véhicules anciens

 

15, 16 et 17 Mai  : Virée Cyclecariste, Cantal

Cyclecars uniquement

 

20 et 21 Juin : Route des Saveurs, Lot et Aveyron

Tous véhicules anciens

 

26 et 27 Septembre: Pyrenea Cup, Pyrénées Atlantiques

Tous véhicules anciens

 

17 et 18 Octobre: Balade d’Automne, Landes

Tous véhicules anciens

 

27, 28 et 29 Novembre : Hivernale, Ile de Ré

Tous véhicules anciens

 

CYCLOS :

 

26 Avril : Solexmania, Auterive (31),

en association avec la Journée Nationale des Véhicules d’Epoque

 

4, 5 et 6 Septembre: Virée Solex, en Catalogne (Espagne)

Publié dans Calendrier

Partager cet article
Repost0

La Virée Cyclecariste 2019 des Décoiffés, en Alsace

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

Les Décoiffés poursuivent leur tour de France cyclecariste... à raison d'une étape par an. L'Alsace était la destination de cette 9e édition, les 3, 4 et 5 mai derniers.

18 équipages sont au rendez-vous dans la région de Sélestat. Alsace oblige,  6 Bugatti sont là. Les MG sont venues en force avec 7 voitures. Le plateau est complété par 5 Amilcar et Salmson. Les retrouvailles sont joyeuses le Jeudi soir, coup d'envoi d'un week-end dont la généreuse gastronomie régionale sera un des fils conducteurs.

Les prévisions météo ne sont pas fameuses le Vendredi matin mais la très belle route qui monte au Haut-Kœnigsbourg est à peu près sèche, on s'amuse bien et, du haut du donjon, la vue sur la plaine d'Alsace est toujours aussi majestueuse.

Très belle aussi est la route du Col de Fouchy, théâtre depuis les années 60 de la course de côte du même nom. A Chatenois, nous sommes chaleureusement accueillis pour notre traditionnel pique-nique par Mario dans ses locaux de Cockpit Boutique (accessoires vestimentaires et objets automobiles : www.cockpit-boutique.com) et Euro-Trading (pièces pour Mercedes anciennes).

Arrêt pique-nique à Chatenois

Arrêt pique-nique à Chatenois

L'après-midi, retour dans la plaine pour la visite de l'abbatiale d'Ebermunster, la plus belle église baroque de l'Est de la France. Le parcours dans les vignes nous conduira évidemment à une dégustation de vins d'Alsace, ici à Saint-Hippolyte.

Conférence cyclecariste (sans doute sur les vertus comparées du Pinot Gris et du Riesling)

Conférence cyclecariste (sans doute sur les vertus comparées du Pinot Gris et du Riesling)

Au retour à l'hôtel de base après cette centaine de kilomètres de mise en train, le ciel se fera plus menaçant : il faudra préparer les vêtements de pluie pour le lendemain. Mais demain sera un autre jour, et en attendant, honneur à la table, aux asperges blanches, aux spaetzle et autres délices alsaciens.

170 km sont au programme de la journée du Samedi, qui comme prévu nous réservera quelques belles rincées. Au matin, à travers l'Illwald où tout le monde se fera "flasher" par un radar... déréglé (décidément, ces machines manquent souvent de mise au point, et nous n'aurons même pas droit aux photos-souvenir), nous rejoindrons le Rhin.

Arrêt devant l'écluse et la centrale hydro-électrique de Marckolsheim

Arrêt devant l'écluse et la centrale hydro-électrique de Marckolsheim

Côté allemand, la découverte du vignoble sera une belle surprise. Sur les petites routes étroites qui serpentent dans les collines, dans les raidillons, on en oublierait presque la pluie, qui par chance nous lâche un peu les Barbour pour le casse-croûte au bord du Rhin. Nous sommes de nouveau côté alsacien, pour découvrir à Bantzenheim La Grange A Bécanes. Cette installation rassemble une étonnante exposition de motos anciennes, dont la plus grande collection connue de la marque Ravat, de l'origine aux années 50. Voilà une présentation unique, très didactique et remarquablement bien mise en scène.

Arrêt à La Grange A Bécanes

Arrêt à La Grange A Bécanes

Ravat 350 1929, une des 90 motos exposées

Ravat 350 1929, une des 90 motos exposées

Après le déjeuner où l'inévitable mais ici délicieuse et fine choucroute alsacienne réchauffera nos cyclecaristes, il faudra reprendre la route sous... la neige fondue. Une autre surprise nous attendra un peu plus loin. En pleine campagne, un immense bâtiment abrite un atelier au nom énigmatique d'Art Of Racer où cohabitent motos, Harley principalement, autos, stocks de pièces diverses. Et nous abrite aussi, d'ailleurs, puisqu'il pleuvine encore un peu.

Une Mathis voisine avec une Harley, qui voisine avec une Bugatti

Une Mathis voisine avec une Harley, qui voisine avec une Bugatti

Le soir, il faudra faire sécher les vêtements dans les chambres. Les voitures, on se contentera de les couvrir un peu. Mais les prévisions météo pour le lendemain sont optimistes.

Pour le nettoyage de la Bug, on verra au retour

Pour le nettoyage de la Bug, on verra au retour

Décidément, c'est le week-end des surprises car, le Dimanche matin... mais nous verrons plus loin. Une incursion dans les Vosges puis dans la ville d'origine d'une marque automobile alsacienne à la consonance italienne (ce n'est pas une devinette) sont au programme de cette troisième et dernière journée. Le soleil est là et, dès les premières pentes, la route est belle.

Une Bugatti, une route en forêt, un Dimanche matin, quoi de plus ?

Une Bugatti, une route en forêt, un Dimanche matin, quoi de plus ?

Dans la montagne, en plein domaine skiable, quel plaisir de cyclecariste de rouler la tête à l'air et le nez au vent. Sur le chemin se succèdent grimpettes, virolos, prairies, forêts, villages charmeurs jusqu'au Col de Kreusweg, où la colonne se reforme devant la Villa Mathis (l'autre constructeur automobile alsacien).

L'Amilcar C4, elle aussi, a bien grimpé

L'Amilcar C4, elle aussi, a bien grimpé

Et tout le monde repart

Et tout le monde repart

On redescend, puis on remonte de nouveau pour la trouver, la surprise du jour :

La neige !

La neige !

Quand nous redescendons, c'est pour de bon, et pour atteindre Molsheim, passer devant la nouvelle usine Bugatti, version voiture du peuple (Volkswagen, traduction littérale), puis devant le nostalgique Château Saint-Jean. Nous nous arrêterons pour l'apéritif Kouglof-Crémant d'Alsace à l'Hostellerie du Pur Sang, à l'aimable invitation des Enthousiastes Bugatti d'Alsace.

L'Hostellerie du Pur Sang à Molsheim

L'Hostellerie du Pur Sang à Molsheim

Le dernier hommage gastronomique du week-end sera rendu au chef de la ferme-auberge Hungerplatz, où on accède par une dernière petite route dans un cadre forestier de rêve. Il sera  alors temps de retourner à la base de Sélestat, puis à nos pénates.

Merci à nos amis Claudine et Daniel, régionaux de l'étape et organisateurs de cette très belle 9e Virée Cyclecariste des Décoiffés.

La Virée Cyclecariste 2019 des Décoiffés, en Alsace

Publié dans La Virée Cyclecariste

Partager cet article
Repost0

Les Retrouvailles du Printemps 2019

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

Cette sortie, maintenant traditionnelle, nous permet de nous retrouver pour un tour de chauffe au début de la saison. Le thème et la destination choisis de cette année, le Dimanche 17 Mars, étaient le Canal du Midi et ses écluses.

A Baziège, un petit déjeuner attendait les participants, avant de prendre la route pour 140 km au fil de l'eau, ou plutôt des écluses. Une bonne dizaine de ces écluses jalonnaient le parcours vers le Seuil de Naurouze, point de partage des eaux du Canal entre Méditerranée et Atlantique.

La Bastide Royale de Montgeard était la prochaine destination. Ces Bastides, pour la plupart du 13e siècle sont une particularité du Sud-Ouest. Villes de peuplement volontaire, placées sous l'autorité et la protection directes du Roi de France et disposant en outre de prérogatives telles que battre monnaie, faire police, gérer le bâti et les terres arables, elles ont permis un développement démographique et économique notable de notre région.

Après le déjeuner à Nailloux, d'autres écluses encore étaient sur l'itinéraire de retour, chacune présentant ses particularités de situation, d'architecture, d'état de restauration, particularités que font leur indéfinissable charme, et notre plaisir toujours renouvelé de les retrouver.

Ainsi allait se clôturer une belle journée qui a inauguré une tonique saison 2019.

Petit déjeuner en plein air avant le départ

Petit déjeuner en plein air avant le départ

Luxe, calme et volupté matinales

Luxe, calme et volupté matinales

Les chevaux de feu traversent l'eau

Les chevaux de feu traversent l'eau

Plus très courante, une R15 traverse à sont tour le courant (paisiblement)

Plus très courante, une R15 traverse à sont tour le courant (paisiblement)

Et une belle Pan-Pan

Et une belle Pan-Pan

Toutes vont admirer la brique du Lauragais au printemps.

Toutes vont admirer la brique du Lauragais au printemps.

Partager cet article
Repost0

Calendrier des sorties 2019

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

Voici notre programme pour l'année 2019.

 

AUTOS :

17 Mars : Retrouvailles de Printemps, le Canal du Midi et ses écluses (31)
Tous véhicules anciens

28 Avril : participation à la Journée Nationale des Véhicules d’Epoque
(Auterive, 31)
Tous véhicules anciens 

3, 4 et 5 Mai  : Virée Cyclecariste, en Alsace
Cyclecars uniquement

22 et 23 Juin : Route des Saveurs, Tarn et Aveyron
Tous véhicules anciens

28 et 29 Septembre: Pyrenea Cup, Pyrénées Centrales (65) 
Tous véhicules anciens

29, 30 Novembre, 1er Décembre : Hivernale, Pays Cathare
Tous véhicules anciens

CYCLOS :

28 Avril : Solexmania, Auterive (31)
en association avec la Journée Nationale des Véhicules d’Epoque

 17, 18 et 19 Mai : Virée Solex, en Languedoc (11)
 

Détails, renseignements : laissez nous vos coordonnées à la rubrique "Contact".

Publié dans Calendrier

Partager cet article
Repost0

La 25e Pyrenea Cup

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

La Pyrenea Cup est un de nos beaux rendez-vous de l'année. Elle est organisée conjointement par L'Age D'Or de Pau et Les Décoiffés.

C'était cette année, du 5 au 8 mai, la 25e édition. Tous les ans, elle est une balade d'un week-end dans nos belles Pyrénées. Pour 2018, c'était "La Grande", la traversée complète du massif d'Ouest en Est (ou l'inverse), et pour cette édition de l'Atlantique à la Méditerranée, du Pays Basque à la Catalogne.

24 équipages, suivis de l'attelage d'assistance du Club, sont au rendez vous le Samedi à Anglet.

Rassemblement à Anglet

Rassemblement à Anglet

Chacun s'adonne alors au rituel remplissage d'une bouteille d'eau par voiture. Cette eau de l'Atlantique sera... mais nous verrons cela Mardi.

On remplit les bouteilles comme on peut...

On remplit les bouteilles comme on peut...

Le ciel est gris mais le temps clément et le départ est donné pour la traversée du Pays Basque par Saint-Pée sur Nivelle, Espelette. Certains prennent déjà le rythme sur ces belles routes :

Alfetta GTV en appui...

Alfetta GTV en appui...

...suivie par une alerte TR3...

...suivie par une alerte TR3...

...et une sympathique et aujourd'hui peu courante Opel Manta

...et une sympathique et aujourd'hui peu courante Opel Manta

Les équipages atteindront le Béarn en passant notamment par Navarrenx, qui présente la particularité d'avoir été la première cité bastionnée en France, un siècle avant Vauban. Pau sera la ville étape avant de se lancer vers les sommets le lendemain.


Départ le matin, sous le soleil, en direction de l'Espagne vers Ainsa, et la montagne est là, ainsi que la frontière au Col du Pourtalet pour une pause café dans la beauté des sommets enneigés

 

 

Pause café au Col du Pourtalet

Pause café au Col du Pourtalet

Une reine des neiges dans son élément : Volvo Amazon

Une reine des neiges dans son élément : Volvo Amazon

Le Puerto de Cotefablo est le suivant sur l'itinéraire. Dans la vallée, les routes bien revêtues inspirent quelques pilotes :

Jadis concurrentes, aujourd'hui copines : Berlinette Alpine et Porsche 911

Jadis concurrentes, aujourd'hui copines : Berlinette Alpine et Porsche 911

Peleton serré (mais pas gruppetto) emmené par la Gordini

Peleton serré (mais pas gruppetto) emmené par la Gordini

L'après-midi se poursuit au fil des cols : Foradada, Fabas, Espina, Creu de Pervers, parfois sous quelques averses orageuses, pour atteindre l'étape du soir dans le village médiéval d'Escalo.

Un peu de mécanique sur le parking de l'hôtel attend les mécaniciens de l'Opel et d'une MG, et vient l'heure de l'apéritif en terrasse et du très bon dîner.

Et encore un peu de mécanique le Lundi matin pour le Spider Fiat.

Solide cric pour la Fiat

Solide cric pour la Fiat

Cap sur la Cerdagne via le Coll (en catalan) del Canto, La Seo d'Urgell, Puigcerda, Bourg-Madame, pour déjeuner à Saillagouse et visiter le Musée de la Cerdagne.

Arrêt déjeuner à Saillagouse

Arrêt déjeuner à Saillagouse

Belle perspective de Cerdagne

Belle perspective de Cerdagne

Les petites routes au pied du Massif du Canigou et dans les Albères sont au programme de l'après-midi, avec un arrêt à l'Abbaye de Saint-Michel de Cuxa, puis, par Ille sur Têt et Rivesaltes, l'étape de cet avant-dernier jour à Perpignan.

 

Mardi, la route matinale ne sera pas bien longue, puisque l'eau de l'Atlantique (voir le début de l'histoire) est attendue tout près, à La Franqui. Cette petite station balnéaire a su garder son charme des années 60, comme peuvent en témoigner ceux qui l'ont connue avant l'époque des grandes réalisations touristiques du bord de mer languedocien.

Sur le rivage de la Méditerranée

Sur le rivage de la Méditerranée

Et l'eau de l'Atlantique ? Mais oui, elle est là, dans le coffre des voitures, et on ne va pas tarder à la déverser de concert dans la Grande Bleue, selon le rite tri-annuel. La route a été longue ? Certes, mais plus courte que par Gibraltar.

Voilà, c'est fait !

Voilà, c'est fait !

Tout travail, même rituel, mérite salaire. Ce n'est pas d'argent que seront gratifiés nos prêtres et prêtresses, mais d'un solide casse-croûte aux huîtres de Leucate, bassin horticole tout proche.

A La Franqui, sous le soleil, à l'ombre des pins

A La Franqui, sous le soleil, à l'ombre des pins

Et ce n'est pas encore tout à fait fini. 95 km nous séparent encore de Quillan ou, par Opoul, Tautavel et Maury, le déjeuner clôturera cette 25 édition de la Pyrenea Cup et plus de 750 km de routes magnifiques traversant notre Sud.

Merci aux participants, qui ont dû en outre parcourir parfois de longues distances pour rallier le point de départ, puis la maison au retour, pour leur bonne humeur et leurs belles voitures. Le travail des organisateurs est ainsi récompensé.

Belles machines, nature et amitié.

 

Publié dans La Pyrenea Cup

Partager cet article
Repost0

La Virée Cyclecariste 2018 des Décoiffés : des Causses du Lot vers la Dordogne et la Corrèze

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

Pour la 8e édition de leur Virée Cyclecariste, Les Décoiffés et leurs invités, amis, parents et alliés étaient de retour en terres occitanes. La base retenue était sur le Causse de Gramat, d'où les équipages rayonnèrent les 27, 28 et 29 avril. Le soleil, lui, ne rayonna qu'occasionnellement comme nous le verrons, mais où en France fait-il beau ce printemps ?

Tout avait pourtant commencé sous le soleil pour la maintenant traditionnelle après-midi de mise en train  du Vendredi : pique-nique tiré du sac dans le charmant village d'Assier, sous les marronniers, café un peu plus loin à Livernon et une centaine de kilomètres sur le Causse entre chênes, cornouillers, érables, prairies naturelles sans glyphosates et murets de pierre sèche. Une panne : allumage sur l'Amilcar C4. Le soir, Jean-Pierre montrera son habileté et sa débrouillardise en filant à Gramat trouver un doigt d'allumeur (le coupable), le rectifier, improviser un banc pour l'essayer, et le remonter avec succès. L'Amilcar sera au départ le lendemain : c'est ce qu'on appelle l'entraide cyclecariste. 

Le Samedi, cap sur la Dordogne.

Le ciel est un peu voilé, mais la route est sèche, et Rocamadour est sur notre passage. Nous découvrirons ce site par l'accès le plus spectaculaire.

Le site de Rocamadour au petit matin

Le site de Rocamadour au petit matin

Suivra un parcours sur de petites routes nous conduisant à la vallée de l'Ouysse où nous attendra le casse-croûte au bord de l'eau, dans un cadre bien quercynois.

La Virée Cyclecariste 2018 des Décoiffés : des Causses du Lot vers la Dordogne et la Corrèze
La Virée Cyclecariste 2018 des Décoiffés : des Causses du Lot vers la Dordogne et la Corrèze

L'appétit vient en mangeant et personne ne se fera prier devant les rillettes d'oie, saucisse de canard, cabécous, Cantal et pain de campagne. Rabelais ajoutait : la soif s'en va en buvant, et le petit ( tout petit...) verre de rouge fera encore davantage savourer le tout.

Ce sera aussi l'occasion de faire un tour du plateau : Amilcar, Salmson, Rally, Bugatti, MG, Morgan et "notre" Benova, au total 22 équipages. Quelques unes de ces voitures :

La Virée Cyclecariste 2018 des Décoiffés : des Causses du Lot vers la Dordogne et la Corrèze
La Virée Cyclecariste 2018 des Décoiffés : des Causses du Lot vers la Dordogne et la Corrèze
La Virée Cyclecariste 2018 des Décoiffés : des Causses du Lot vers la Dordogne et la Corrèze
La Virée Cyclecariste 2018 des Décoiffés : des Causses du Lot vers la Dordogne et la Corrèze

Il faudra alors reprendre la route pour rejoindre la vallée de la Dordogne que nous longerons du côté de Souillac sur de petites routes, avant de la traverser vers Carlux pour atteindre les jardins du Manoir d'Eyrignac.

La Virée Cyclecariste 2018 des Décoiffés : des Causses du Lot vers la Dordogne et la Corrèze
La Virée Cyclecariste 2018 des Décoiffés : des Causses du Lot vers la Dordogne et la Corrèze
3 carrosseries caractéristiques pour 3 Amilcar CGSs

3 carrosseries caractéristiques pour 3 Amilcar CGSs

Ce "Jardin Extraordinaire" ravit le cyclecariste à la main verte (et le change de ses habituelles mains noires de cambouis). On en découvrira le charme de ses allées, de ses plantations et de ses constructions. On y apprendra par ailleurs comment lutter efficacement contre la pyrale, cette chenille venue d'Asie (merci la mondialisation) qui réduit les buis de notre Quercy en petit bois décharné. Preuve est faite ici qu'on peut éviter sa prolifération, certes au prix d'efforts incessants.

La Virée Cyclecariste 2018 des Décoiffés : des Causses du Lot vers la Dordogne et la Corrèze
La Virée Cyclecariste 2018 des Décoiffés : des Causses du Lot vers la Dordogne et la Corrèze
La Virée Cyclecariste 2018 des Décoiffés : des Causses du Lot vers la Dordogne et la Corrèze

Après le déjeuner pris au Manoir, nous reprendrons la route sous le soleil.

La Virée Cyclecariste 2018 des Décoiffés : des Causses du Lot vers la Dordogne et la Corrèze

Petites routes encore pour rejoindre Martel et s'arrêter pour la visite du village médiéval et un goûter sous les platanes. Petites routes toujours, dont le spectaculaire passage au pied de la falaise de Gluges, et,  sur l'autre rive de la Dordogne, les collines sauvages au dessus de Floirac, puis une belle portion de la RN 140 où les chevaux seront lâchés et nous serons à bon port à Gramat, après 170 km tête à l'air, pour le dîner quercynois à l'Hostellerie du Causse.

Surprise le Dimanche

Surprise le Dimanche

Hélas, c'est la pluie qui nous réveillera le Dimanche matin. Les escargots seront les seuls à être contents. Quant aux autres...

Et moi, j'aurai droit à un serre-tête ?

Et moi, j'aurai droit à un serre-tête ?

... pilotes, co-pilotes ou passagers, il feront contre mauvaise fortune bon cœur. Ainsi va la vie des cyclecaristes, hilares quand le ciel est clair, résignés mais volontaires sous les seaux d'eau du ciel.

Le programme était alléchant, puisque nous partions vers la Corrèze et le Nord du Lot. Combinaisons de pluie, Rain'X sur les saute-vent, et roule, par Carennac d'abord. La pluie redoublera et gâchera un peu le spectacle de cette nature verdoyante. 

Il faudra se rassembler pour attendre le fourgon d'assistance. C'est agile, un cyclecar, sur ces routes.

On trouve abri où on peut

On trouve abri où on peut

... et le prochain arrêt sera la spectaculaire Collonges-La-Rouge (c'est la couleur du grès de son bâti qui lui a donné son nom).

La Virée Cyclecariste 2018 des Décoiffés : des Causses du Lot vers la Dordogne et la Corrèze

D'autres beaux villages seront sur notre route : Curemonte sur son arête, Autoire et son remarquable cirque creusé dans les falaises surplombant de 200 m le village, et Loubressac, dernier petit bijou avant de se sécher sommairement et de déjeuner copieusement au Relais de Gintrac.

Le ciel se sera un peu découvert pour le retour à Gramat. C'est toujours bon à prendre.

Et ainsi se clôturera cette 8e Virée Cyclecariste des Décoiffés, qui est à présent devenue une manifestation cyclecariste qui compte dans le Sud-Ouest. Merci aux participants, souvent venus de loin (il suffisait de lire certaines plaques d'immatriculation : 40, 33, 16, 34, 64, 49, 70, 42, 13, 03, 83, 67...), et grand merci aux photographes qui ont permis d'illustrer cet article.

Publié dans La Virée Cyclecariste

Partager cet article
Repost0

La Journée Nationale des Véhicules d'Epoque 2018

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

Cette année de nouveau, les Décoiffés se sont associés à cette journée nationale organisée par la FFVE, et dont c'était la deuxième édition. Il faut se réjouir de l'existence de cette manifestation, relayée par de nombreux clubs partout en France, et souhaiter qu'elle prenne de l'ampleur. C'est une occasion de plus pour les propriétaires de faire prendre l'air à leurs belles et pour les amateurs de les voir rouler. C'est aussi une belle manière de montrer aux autorités, un tantinet tatillonnes à notre égard, que le mouvement de l'automobile ancienne touche du monde. 

Contribution des Décoiffés, une trentaine de voitures des années 30 aux plus récentes années 80, s'étaient rassemblées à Auterive, siège du club. La pluie a quelque peu gâché la fête, raison de plus pour saluer les bénévoles qui ont exposé les voitures sur la Promenade avant une parade dans le bourg et une balade aux environs.

En tous cas, si ces initiatives peuvent paraître encore modestes, les graines sont semées pour le futur : l'an prochain, on verra ce qu'on verra !

 

Les cyclecaristes des Décoiffés, qui eux étaient en vadrouille avec d'autres téméraires entre Lot, Dordogne et Corrèze, ont exposé dans la matinée les altières calandres de leurs bolides à Collonges-La-Rouge. Un prochain article sera à suivre sur cette sortie de trois jours. Evidemment, il a aussi beaucoup plu, mais où n'a-t-il pas plu ce week-end là dans le Sud-Ouest !

Publié dans Chronique

Partager cet article
Repost0

Les Retrouvailles de Printemps 2018

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

Le 18 mars, le Printemps était presque là, et avec lui le temps de cette première sortie de l'année. 

Une vingtaine de voitures (et leurs passagers : nos voitures ne sont pas encore autonomes...) étaient au départ de notre siège d'Auterive, où la journée débutait par un passage au Musée des Vieux Outils. 

Premier arrêt à Rieux Volvestre, au bord de l'Arize pour (re)découvrir la splendide église d'origine romane, de brique rose et de pierre blanche, cette église admirée dans la région pour sa situation et son clocher-tour qui se dresse dans le quartier ancien.

 

 

 

Tradition et nouveauté, une nouvelle auto faisait ses (presque) premiers tours de roue avec le groupe, la très belle et assez rare Volvo 123 GT.

 

 

Après un robuste déjeuner chez Jeanne à Riolas, le groupe rejoignait le dernier arrêt de cette journée de retrouvailles, le moulin de Saint-Lys, pour une visite commentée.

 

 

Le Printemps se fait attendre pour tout le monde cette année, mais pour Les Décoiffés, il a bel et bien démarré et inauguré une saison prometteuse.

A bientôt !

Partager cet article
Repost0

Sur les routes en 2018

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

Les fidèles à notre blog l'auront constaté, celui-ci est resté en sommeil, pour diverses raisons pratiques, ces derniers mois. Mais une année nouvelle commence, qui s'annonce riche en manifestations et sorties organisées par notre club, au nombre de 6 pour les autos et de 3 pour les cyclos.

Comme toujours, si vous êtes intéressé par une ou plusieurs de ces sorties, laissez nous un message à la rubrique Contact, nous vous répondrons.

Bonne(s) route(s) !

 

Calendrier des sorties 2018

AUTOS :

18 Mars : Les Retrouvailles de Printemps, Auterive (31)
Tous véhicules anciens

27, 28 et29 Avril  : La Virée Cyclecariste, Lot et Corrèze (46-19)
Cyclecars uniquement

29 Avril : participation aux Journées Nationales des Véhicules d’Epoque
(Auterive, 31) Tous véhicules anciens
 
5,6,7 et 8 mai: La Pyrenea Cup, de l’Atlantique à la Méditerranée 
Tous véhicules anciens

29 et 30 Septembre : La Route des Saveurs, destination surprise
Tous véhicules anciens

23, 24 et 25 Novembre : L'Hivernale, destination surprise
Tous véhicules anciens

CYCLOS :

30 Avril : participation aux Journées Nationales des Véhicules d’Epoque
Auterive (31) 

 1, 2, 3 juin : La Virée Solex, Médoc (33)

16 Septembre :  La Solexmania, Auterive (31)
 

Publié dans Calendrier

Partager cet article
Repost0

La Route des Saveurs 2017 : Txacolino et Cogote de Merluzza (traduction plus loin)

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

 

Le Pays Basque ? Ah oui, on connaît.

Si bien que cela ? Et le côté espagnol ? Beaucoup moins évidemment, et c'était la destination de cette Route des Saveurs. L'équipe d'organisation béarno-landaise nous avait trouvé dans la bourgade de Zestoa (province de Guipuzcoa) un hôtel balnéaire du début du siècle dernier, construit dans un grand parc boisé, qui serait notre base.

Ultimes préparatifs sur les voitures, et on prend la route.

 

Acrobaties pour démarrer la Simca-Gordini (clé de contact égarée)

Acrobaties pour démarrer la Simca-Gordini (clé de contact égarée)

Plaque et parapluie en place, on peut rouler (le parapluie restera dans sa housse)

Plaque et parapluie en place, on peut rouler (le parapluie restera dans sa housse)

Après une première après-midi de mise en train plutôt sportive, l'accueil pour la soirée à Zestoa sera chaleureux, c'est le moins qu'on puisse dire. Les voitures sont rangées au centre du bourg pour la soirée.

Le Txacolino est un vin blanc effervescent local, et il nous sera servi dans la salle d'honneur de la Mairie avant le dîner, lui aussi offert par la Municipalité.

Bleu, blanc, rouge sur le fronton de pelote de Zestoa

Bleu, blanc, rouge sur le fronton de pelote de Zestoa

La journée de Samedi sera sportive. La région est montagneuse, les pentes et les vallées alternent, et avec elles les petites routes sinueuses et les portions plus rapides. Un casse-croûte basque nous attendra dans la matinée.

Heureux de prendre l'air du matin à Leitza : "Le casse-croûte, c'est la première à gauche"

Heureux de prendre l'air du matin à Leitza : "Le casse-croûte, c'est la première à gauche"

Encore quelques routes sinueuses où les cyclecars, agiles comme des cabris, s'avèreront les engins idéaux pour cet exercice, et il sera l'heure (espagnole) du déjeuner dans une cidrerie.

Alors, Cogotte de merluzza ? Quel trait de génie de la cuisine simple mais savoureuse ! Du merlu, on va utiliser la tête et une portion du dos, fendues, cuites au four avec huile d'olive, aromates et ail frit, et déguster avec quelques rasades de cidre. Parfait !

A table à la Sidreria Petritegi

A table à la Sidreria Petritegi

Un peu plus loin, on s'arrêtera pour la visite d'une forge ancienne.

A la forge de Burdin Harana

A la forge de Burdin Harana

Encore des routes de montagne, certaines cassantes, et nous trouverons au retour de belles portions dans la vallée.

Passage éclair de deux avant-guerre

Passage éclair de deux avant-guerre

Pas loin, la jolie Karman-Ghia

Pas loin, la jolie Karman-Ghia

Après une dernière soirée dans la station balnéaire de Zarautz, nous rentrerons à notre base sous la lune.

La matinée du Dimanche sera plus nonchalante et nous profiterons de la route côtière et de belles vues sur l'Océan.

La Route des Saveurs 2017 : Txacolino et Cogote de Merluzza (traduction plus loin)

Nous serons de retour à Zestoa pour la clôture de ce week-end, de nouveau accueillis par la Maire, et de nouveau si chaleureusement. Voilà un pays où l'on sait recevoir. Nous reviendrons, c'est sûr.

Le Dimanche soir, les chevaux ont retrouvé le calme de leurs montagnes.

Chevaux Potiok

Chevaux Potiok

Publié dans La Route des Saveurs

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>