La 2e Virée Cyclecariste : arcs en ciel à Arcachon

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

 

Evidemment, avant une virée, on regarde un peu la météo : soleil, pluie ? Cette fois, pour le 1er mai, pas de doute, il pleuvra.

 

On se retrouve, joyeusement, il pleut déjà, alors on s'abrite comme on peut. Et les week-ends favorisent les rencontres, c'est bien connu...

  

Arcachon1

 

Le lendemain, c'est comme prévu... Mais toutes les voitures démarrent sans broncher et nos Décoiffés sortent couverts mais sortent. Quand on y est, on y est, on ne va pas se laisser gâcher le plaisir par la pluie battante, le vent et la fraîcheur. Non mais ! D'ailleurs, le casse-croûte n'est pas loin, à peine une heure de route. On y est, à Audenge, presque au fond du Bassin. Merci à l'ostréiculteur qui nous a abrités chez lui pour faire honneur aux gratons, au pâté au piment et au Bordeaux, et même allumé son poêle à bois pour nous ! C'est aussi l'occasion de jeter un coup d'œil sur quelques unes des voitures.

 

Arcachon2

 

Arcachon3

 

Arcachon4

 

Arcachon5

 

La journée ne fait que commencer, elle sera pleine. Cap sur le Sud du Bassin, et ça ne traîne pas. La bonne route et les beaux enchaînements entre dunes et forêt, pris à bonne allure, laissent filer la pluie au-dessus de nos têtes. Les vues sur l'eau bleu-vert, l'ascension de la dune du Pilat, le savoureux déjeuner seront nos récompenses. Tout comme le surprenant musée de l'hydravion de Biscarosse, où Latécoère avait installé ses ateliers. Tiens, quand on y pense, nous sommes en milieu connu : nous venons bien de rouler comme des avions dans nos hydrautos, non ?

 

Arcachon7

 

Le retour se fera encore par la forêt pour rejoindre le joli petit port de Biganos et ses charmantes cabanes de pêcheurs, où quelques bouchons bordelais (on dit aussi : cannelés) nous attendent pour le goûter. Il faudra ensuite rejoindre notre base (tiens, la pluie redouble : c'est une mise à l'épreuve ou quoi ?) pour nous sécher, et tout cela nous ayant creusé, faire honneur à quelques belles assiettes et quelques bons verres.

 

Le lendemain, les plus perspicaces auront observé un ciel de traîne, le vent revenu (et les plus modernes consulté leur iPhone) pour en déduire que la journée serait belle. Et elle le sera. Arc en ciel. Tant mieux, car on va s'aventurer cette fois sur la face Nord du Bassin et pousser jusqu'à la pointe Ouest.

 

Arcachon6

 

Au Cap Ferret, les équipages se rassemblent devant le phare, pour la deuxième ascension du week-end. C'est drôle, tout le monde a quand même gardé les impedimenta de pluie, sait-on jamais...

 

Arcachon8

 

Arcachon9

 

Arcachon10

 

Certains esthètes avisés ont même une capote...

 

Arcachon11

 

Mais le soleil ne va pas tarder à percer, il perce enfin, et il ne pouvait mieux choisir que le village de l'Herbe, où nous garons nos trapadelles devant l'Hôtel de la Plage.

 

Arcachon12

 

 

 

Arcachon13


Huîtres et Entre-Deux Mers nous attendent sur la belle tablée. Ouf, nous l'avons bien mérité, ce nouvel arc en ciel, non ?


Arcachon14

 

 

Il y aura encore une dernière petite rincée, une toute petite, et tout le monde reprendra la route pour le déjeuner de clôture.

 


Arcachon15

 

Merci à Cathy et Christophe pour ce très beau week-end d'amitié et de découverte au volant de nos fidèles Amilcar, Bugatti, MG, Rally, Georges Irat et Delage. Oui, merci à elles aussi, elles ont bien roulé, nos hydrautos !

 


Publié dans La Virée Cyclecariste

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Catherine Penard 20/05/2012 18:49

Merci Christian pour cet article.

J'ajouterai juste que certaines de photos présentées sont du fait de Fabrice Deydier, notre photographe pour ce rallye, il prépare d'ailleurs un album souvenir pour cette sortie.
Voici son site : www.k-web-media.net.