La Virée Cyclecariste des Décoiffés en Périgord

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

C'était le week-end dernier. Quelle ambiance dès le vendredi soir ! Retrouvailles, débarquement des autos, nous voilà en pleine campagne du côté de Sarlat. Bugatti, Rally, MG, Amilcar, les amis voisins (Toulousains, Périgourdins) sont là, et aussi les amis venus de loin : Provence, Auvergne, Ile de France, Normandie, Suisse.

 

Virée 2011-0

Veillée d'armes : les autos attendent leur heure (matinale) sous les acacias


 

Départ Samedi matin dès potron-minet pour le Périgord Vert. Dans la lumière de ce printemps clément il ne dément pas son nom. Une heure de petites routes et on casse la croûte au foie gras au pied du château de Hautefort. Une heure encore et on s'arrête à Saint-Jean de Côle pour souffler (mais non, pas dans le ballon). Et Nontron, point le plus septentrional de la journée, est vite là.

 

Virée 2011-2

Belle brochette de Bug et Rally, servie bleu



Il faut aller rendre visite à la plus ancienne coutellerie de France. On y fabrique depuis 1653 le Nontron, ce couteau à manche de buis et virole laiton si élégant. 17 personnes y travaillent encore. C'est peu ? C'est beaucoup. Small is beautiful. Vous imaginez, s'il y avait encore 17 personnes qui construisaient aujourd'hui des Bugatti (des vraies), des Amilcar, des Salmson ?


En bas de Nontron, on déjeune dans un restaurant ouvrier et très cyclecariste et on reprend la route avec déjà 110 km au compteur.

 

A Brantôme, on se ménage une nouvelle pause pour flâner le long de la Dronne, marcher jusqu'à l'abbaye au bras de nos dames galantes. Tiens, ils ont installé une fête foraine... nos autos ne déparent pas dans le décor.

 

Virée 2011-3Voitures de manège au bord de l'eau (Amilcar CGSs)


 

On évitera l'agglomération de Périgueux par les petites routes pour un nouvel arrêt au hameau de l'Herm. Certains pourront prendre le temps de faire un tour dans le château de Jacquou Le Croquant, d'autres mécaniqueront un peu.

 

Virée 2011-4

Filetage de la bride de fixation de ressort foiré sur ce CGS... ça se finira au fil de fer, et ça tiendra !


 

Puis il faudra rentrer pour le dîner, car la cuisson du magret de canard (rosé) n'attend pas, pas davantage que l'omelette norvégienne. Avec 230 km dans les pattes, les bras et les oreilles, c'est bien le minimum.


 

Le Dimanche matin, au tour du Périgord Noir. Les échappements retentiront le long des falaises de la vallée de la Dordogne et au cingle (sans accent sur le "e") de Montfort. Personne ne manquera un arrêt à La Roque Gageac, ordinairement très encombré mais si calme dans le matin.


Virée 2011-5

Une F2 6 cylindres tombée en arrêt sous le charme du village



Calme encore, et luxe et volupté, aux Jardins de Marqueyssac où les autos, pilotes et pilotesses auront l'honneur de la Terrasse... d'Honneur (ou est-ce l'inverse ?)

 

Virée 2011-6

Vue d'oiseau sur culs pointus



A pied, on savoure. Le silence, les buis, les sentiers, le Belvédère. Minuscules routes encore sur la rive gauche de la Dordogne, petite séance de jardinage (les initiés comprendront) provoqué par la fermeture de quelques passages à niveau, mais un Dimanche matin est tellement propice au jardinage... Nous serons alors à Campagne où les autos se gareront dans la cour du château et où la famille Petit, motards donc un peu cyclecaristes, nous servira le déjeuner de clôture.


Virée 2011-8

Déjeuner à la campagne à Campagne


Puis il faudra rentrer. Pas par la grande route, mais par les virolets en forêt, dans les fougères, les pins, les chênes verts, les derniers coups de volant, les derniers coups d'accélérateur, légers, sur un filet de gaz, encore un peu...

 

Enfin, les derniers, façon de parler : à la prochaine !

 

Virée 2011-9



 


 




Publié dans La Virée Cyclecariste

Commenter cet article

lesdecoiffes.over-blog.com 04/05/2011 21:27


Oui, tu sais bien, on prend des photos aux arrêts car c'est plus facile et surtout car on y retrouve les copains. Mais c'est vrai, si pour certains le bonheur est dans le pré, pour le cyclecariste
il est sur les petites routes.


Jean-Marie Guivarc'h 04/05/2011 16:46


La dernière photo ne montre-t-elle pas une image du bonheur ?? celà y ressemble...
Merci