Histoires de cyclecaristes : le Mur de la Mort

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

Qui se souvient encore de cette attraction si populaire dans les fêtes foraines des années 30 et 40 ?


Elle est née aux USA, et elle était terrifiante.


Le Mur de la Mort

 

De l'extérieur, une arène qui pouvait ressembler à celles construites en Amérique du Sud pour les combats de coqs, un escalier par lequel les spectateurs accédaient à une galerie circulaire d'où ils avaient une vue imprenable sur l'attraction. De l'intérieur, un cylindre de bois biseauté à sa base. Le principe était simple : deux motos dans le rond central du cylindre prenaient tout à tour leur élan (en sens inverse) sur le bas biseauté de la piste, puis montaient progressivement avec la vitesse vers le haut du cylindre, à la verticale. La tête vous tourne déjà ? Pensez à celle des pilotes.

 

Puis on a voulu corser l'affaire en y faisant tourner, outre des motos, des autos. Des autos certes "adaptées", généralement en raccourcissant le châssis et bricolant alimentation et graissage. Les forains n'étant jamais en panne d'imagination pour attirer le chaland, il y eut même des variantes avec fauves (non, pas des Jaguar...) embarqués à bord des autos.

 

Le Mur de la Mort 2

 

Le rapport avec nos cyclecars ?


Il y a au moins deux autos que nous voyons souvent encore sur les routes et qui ont survécu au Mur de la Mort. La première est celle du père fondateur du Cercle Pégase Amilcar. C'est un C4 de 1924 reconstruit dans les règles en caisse Lavocat avec ses caractéristiques sièges baquet intégrés à la caisse en aluminium et son réservoir-bidon à l'arrière. Et elle a roulé, cette auto, roulé, Dieu sait si elle a roulé et elle roule encore grâce à l'ami Jean-Paul qui en est maintenant le propriétaire et le joyeux pilote.

 

Amilcar C 4 

 

La deuxième est un CGS d'Eure-et-Loire qui roule toujours, aux dernières nouvelles.

 

Mais, au fait, il y en a peut-être d'autres encore, qui sait ?


 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pecout jpierre 14/02/2011 15:11


Dans les annees 50 60 pour st barthelemy à orange le mur de la mort avec des formules 3 avec mecanique sinca 5 ou6 jp


lesdecoiffes.over-blog.com 14/02/2011 19:26



Merci Jean-Pierre pour ce commentaire. Simca 5 ou 6, je savais. Par contre, Formule 3 ! Il n'ont pas tronçonné de Singer au moins...


CC