Spécial Fête des Mères : l'Amilcar CC

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

 

Oui, elle est la mère de toutes les Amilcar, cette petite CC présentée en 1921. Le moteur est un bloc à soupapes latérales de 903 cc, 17 ch, graissage par barbotage lubrifiant dans un même carter moteur, embrayage et boîte. Le châssis est très ingénieusement conçu : c'est le fameux trapèze bien suspendu au quatre coins par de simples ressorts quart-elliptiques. Les amortisseurs sont une option. Les freins, sur les roues arrière uniquement, sont à commande à tringle.


Simplicité est vraiment le maître mot de la conception de cette voiture, et sans doute une des raisons de son succès alors que tant de constructeurs s'aventuraient dans l'expérimentation de solutions aussi tarabiscotées que peu fiables. La qualité de réalisation est la deuxième raison : le CC est une véritable automobile de petite taille et non un bricolage hésitant entre auto et moto.


Le coup de pouce au lancement de la voiture est donné par le chef des ventes, un certain Morel... oui, André Morel. En octobre, sans en référer à sa direction, il prend la route au volant d'un modèle de série, l'engage au Kilomètre lancé de Lyon et remporte sa catégorie à plus de 90 km/h. C'est la première page de l'histoire d'Amilcar en course.


Plusieurs carrosseries seront exposée au salon de 1921, mais la seule retenue pour les premières séries sera celle de la voiture qui illustre cet article, avec son arrière caractéristique en "cul-de-canard". Cette auto roule souvent, pour le plaisir de tous. Quelle santé pour une p'tite mère de bientôt 90 ans !

 

Amilcar CC-1

 

Amilcar CC-2

Publié dans Galerie de cyclecars

Commenter cet article

Guivarc'h 21/06/2011 12:41


J'ai un faible pour les culs-de-canard.
Adorable auto.Bravo et respect pour les 90 ans !!

Jean-Marie