Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La 2e Solexmania des Décoiffés

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

C'était donc la deuxième édition pour cette sortie de fin d'été qui rassemble Solex et cyclomoteurs anciens.

Dimanche 20 septembre, au départ d'Auterive, s'alignaient 37 machines et leurs pilotes. Les Solex étaient les plus représentés, entourés d'autres cyclos dont certains vraiment anciens : Peugeot Bima, Motobécane AV3, AV85 et G (début des années 1950). Suivaient Mobylette "bleue", "orange", Honda Amigo et Dax, MBK, Peugeot 103 et GL 10 et bien d'autres, dont un très original Sulky. Trois "gros cubes", trois 125 Motoconfort C455, Ravat A48 et Yamaha DT étaient aussi de la fête.

Car ce fut une belle fête, sous un soleil radieux et dans la bonne humeur.

Dans la belle lumière du matin, le cortège prenait la direction de l'Ariège, avec la chaîne des Pyrénées dégagée en ligne de mire.

Regroupement à Saverdun

Regroupement à Saverdun

Après un regroupement à Saverdun, rendu nécesaire par les disparités de vitesse des machines (!), un arrêt fit découvrir le très intéressant musée du Camp du Vernet d'Ariège. La température montant dans les tasses à café et sous les casques, et le vent latéral mettant à mal les héroïques Solex, l'arrêt déjeuner à Cintegabelle était bienvenu.

L'après-midi, un parcours dans les côteaux qui bordent la vallée de l'Ariège conduisait la colonne à Mazères pour la visite du musée municipal, remarquablement aménagé et riche en collections archéologiques mises à jour aux alentours.

Au retour à Auterive pour l'apéritif de clôture au bord de l'Ariège, les compteurs affichaient quand même 105 km...

Une belle journée pour une belle sortie, à renouveller ! Bravo aux organisateurs, qui avaient en outre déployé une véritable armada pour précéder, encadrer et dépanner les Chevaliers du 50 CC : voiturette cabriolet "sans permis" en tête, quad au milieu de la colonne, et fourgon d'assistance en voiture-balai.

Le film d'une partie de la journée, pris en caméra embarquée :

Publié dans La Solexmania

Partager cet article

Repost 0

MG Channel

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

Pour les afficionados de MG, voici une découverte : c'est une suite de courts films qui disent un peu de l'histoire de la marque, avec un accent particulier sur les avant-guerre (MMM : Midget, Magna, Magnette).

C'est l'occasion pour les néophytes de s'initier à une nomenclature à faire tourner la tête : M, D, C, J, F, etc... Quant aux afficionados, ils pourront réviser leurs classiques en passant quelques bons moments.

Ces films datent du début des années 90 et ils ont été filmés en VHS avant d'être numérisés. Les images ont un charme un peu surrané, un peu nostalgique, mais les autos sont si belles et les histoires souvent savoureuses.

Au fil des vidéos, il faut aussi écouter le docte Mike Allison, qui intervient plusieurs fois, et dont les ouvrages sur la marque font référence.

Seul bémol, il faut comprendre l'Anglais, car les films ne sont ni doublés ni sous-titrés.

http://www.shelburnefilms.com/mg-cars-channel.html

Bonne lecture d'été !

Publié dans Vidéos

Partager cet article

Repost 0

Prochaine sortie : la 2ème Solexmania

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

Prochaine sortie : la 2ème Solexmania

A vos pétrolettes ! Décalaminez et affûtez vos tasses à café, graissez les câbles, tendez les chaînes et lustrez les chromes, ça va de nouveau rouler au taquet... à 45 km/h.

Après le succès de la première édition, la 2ème Solexmania aura lieu au départ d'Auterive le Dimanche 20 septembre 2015. Cette sortie est réservée aux cyclomoteurs anciens.

Pour cette Journée du Patrimoine, balade paisible entre Haute-garonne et Ariège, repas en commun au bord de l'eau, découvertes et apéritif de clôture sont au programme.

Le port du casque sera obligatoire, pas celui de la cravate

Le port du casque sera obligatoire, pas celui de la cravate

Le programme détaillé et le bulletin d'Inscription vous seront adressés sur demande à cette adresse : solexmania.info@free.fr

Vous pouvez aussi utiliser la rubrique "Contact" en tête du blog.

Publié dans Calendrier

Partager cet article

Repost 0

La Route des Saveurs, millésime 2015

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

Route, saveurs, deux mots qui vont bien ensemble car quand on aime la voiture ancienne, on ne peut qu'aimer aussi les lieux pittoresques et les bonnes tables.

L'Aveyron était de nouveau notre destination cette année les 13 et 14 juin, sur un parcours très différent avec pour thème le Pays de Roquefort. Un point commun tout de même, le casse-croûte chaud du premier jour, toujours préparé avec imagination et talent par l'ami Taffarello.

140 km de route plus loin, la ferme de La Lauzière, qui produit du lait de brebis pour le plus célèbre des fromages d'Aveyron, nous attendait pour le déjeuner.

Campagne, tracteur Deutz, moto Peugeot et apéro à La Lauzière

Campagne, tracteur Deutz, moto Peugeot et apéro à La Lauzière

Encore 30 km plus loin, les voitures étaient garées pour une bienvenue marche digestive à la découverte du village de Brousse-Le-Château, sous le soleil.

Le site escarpé de Brousse-Le Château

Le site escarpé de Brousse-Le Château

Il ne restait plus qu'à remonter la vallée du Tarn en suivant ses méandres, par Le Truel, Saint-Rome, Peyre, pour atteindre l'étape du soir à Millau (avec une petite faim).

Les Gorges de la Dourbie étaient pour notre matinée du Dimanche, puis une somptueuse route sur le Causse du Larzac (désolés, pas de photos car nous avons essuyé quelques grains), pour rejoindre un autre site remarquable, celui de Roquefort. La visite des caves est toujours un ravissement, et la dégustation de ce petit miracle de fromage toujours un enchantement.

La route de nouveau pour aller déjeuner, quand même. Et une éclaircie pour quelques photos de quelques unes des 19 savoureuses voitures qui composaient le plateau :

Sereine, la 504 Cabriolet V6

Sereine, la 504 Cabriolet V6

Tous feux, tout flamme, la Ferrari 328 GTS

Tous feux, tout flamme, la Ferrari 328 GTS

Porsche 356 SC, quelle classe...

Porsche 356 SC, quelle classe...

Aston-Martin DB V8 Volante : luxe, calme et volupté

Aston-Martin DB V8 Volante : luxe, calme et volupté

Et une ancienne : la tonique barquette Simca-Gordini

Et une ancienne : la tonique barquette Simca-Gordini

La halte suivante sera chez Carrayon à Saint-Sernin sur Rance :

- Encore un peu de Roquefort ?

- Avec plaisir, mais le dernier alors, pour la route (du retour).

Publié dans La Route des Saveurs

Partager cet article

Repost 0

La 5e Virée Cyclecariste en Quercy : le film

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

Le film est ici : http://www.dailymotion.com/video/x2rt3s9_viree-cyclecariste-des-decoiffes-2015-en-quercy_auto

Et, en complément gastronomique pour ceux qui ne connaissent pas bien cette belle région, deux adresses où nous avons été si bien reçus :

A Cajarc (46160) : Jeu de Quilles, un bistrot où Patrice Ponsolle allie avec talent la modernité et l'audace au respect du produit et des saisons. Ne comptez pas sur lui pour un feuilleté aux fraises en Novembre : elles seront là au printemps, avec les asperges de la vallée et les petits légumes tournés avec élégance et fondants/craquants. Tél : 05 65 33 71 40

A Bach (46230) : L'Auberge Lou Bourdié. Au piano, face à la grande cheminée de cette maison de village, Monique Valette a repris l'affaire de sa grand-mère et joue les gammes de la cuisine traditionnelle du Quercy. Le fumet de canard parfume le potage au cresson, le safran fait chanter le sandre rôti, les morilles embobinent la poule fermière sautée. Tél : 05 65 31 77 46

Partager cet article

Repost 0

La 5e Virée Cyclecariste, en Quercy

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

Trimballant leur caravane cyclecariste de région en région, les Décoiffés avaient cette année dressé leur campement en pleine nature quercynoise, dans le bourg de Cajarc.

Ce village a connu dans les années 80 la bande à Thierry Le Luron et Coluche, qui venait régulièrement garer sa Cox cabriolet noire sur la place du Foirail. Quelques années avant, Georges Pompidou montait vers sa maison du causse dans sa Porsche 911 (mais les jours d'élections, c'est dans sa Peugeot 504 qu'il descendait accomplir son devoir d'électeur). Quelques années avant encore, Françoise Sagan faisait rugir le six en ligne de sa Jaguar XK sur la route de Saujac.

Aubaine, le 1er mai était cette année un Vendredi, et l'occasion toute trouvée pour ajouter un jour à notre habituel week-end.

Bon, il pleuvait à seaux, mais cela n'a pas empêché les premiers arrivés de partir pour une boucle dans les vallées du Lot et du Célé.

Dans le village de Faycelles, pique-nique improvisé sous la halle

Dans le village de Faycelles, pique-nique improvisé sous la halle

Retour par la sauvage vallée du Célé, puis le causse, et nous étions conviés à l'apéro par la Municipalité de Cajarc et la Sica des Fins Gourmets. Exposition des voitures, tour de manège pour les enfants qui ont reçu leur baptême cyclecariste, joli moment d'échange, même si le ciel...

Sur la place du Foirail à Cajarc

Sur la place du Foirail à Cajarc

Le lendemain, tout le monde était à l'heure pour le départ. Devant nous, 215 km vers l'Ouest par la vallée du Lot, les collines, la Bouriane, le vignoble de Cahors et retour. Il ne pleut plus, ou à peine, il fait frais et ça carbure bien .

Et ça commence fort par quelques pif-paf au pied de la falaise

Et ça commence fort par quelques pif-paf au pied de la falaise

Après le casse-croûte au bord de l'ancienne RN 20, notre Nationale 7 à nous, on évite Cahors par les petites routes qui traversent les collines.

Petites routes, grands moment, on file doux mais on file

Petites routes, grands moment, on file doux mais on file

Nous voici à Cazals, où les voitures arrivent une à une, à leur rythme, avec déjà 100 km dans les pattes.

Amilcar CGS

Amilcar CGS

...CGSS

...CGSS

Et nous sommes reçus par l'AQVM, Association de Vieilles Mécaniques Quercynoises qui depuis des années restaure et entretient, dans son musée-atelier installé dans un ancien garage, des engins agricoles et organise tous les deux ans son Festival à Cazals-Montcléra. Le lien vers leur site est dans la rubrique "Nous aimons bien"

 

Tracteurs, moteurs fixes, restaurés dans un ancien garage aménagé par l'Association

Tracteurs, moteurs fixes, restaurés dans un ancien garage aménagé par l'Association

On prend le temps, on renifle l'odeur des vieilles mécaniques, on admire les aménagements, et on écoute Serge Costes, Président de l'Association, qui raconte avec sa modestie habituelle cette belle aventure. Sur la mezzanine, dans une cantine de luxe aménagée par les bénévoles, nous savourerons le civet de chevreuil, le cabécou, le pastis quercynois aux pommes.

Voyageur de passage, arrête toi à Cazals et vas-y en juillet les années impaires pour leur Festival.

Serge sur le marche-pied du premier camion restauré par l'AQVM, un Berliet de 1913

Serge sur le marche-pied du premier camion restauré par l'AQVM, un Berliet de 1913

De Cazals, nous rejoindrons Puy-Lévêque, les méandres du Lot et le vignoble de Cahors. Le prochain arrêt sera au domaine viticole du Château de Cayx près de Luzech. Là, dans ce cadre somptueux, nous garerons nos voitures pour contempler la vue superbe sur le Lot, les vignes, la douceur du printemps, et déguster leur production traditionnelle de vins rouges de cépage Malbec, mais aussi des blancs surprenants.

 

Quel cadre pour l'Amilcar (ou quelle auto pour le cadre)

Quel cadre pour l'Amilcar (ou quelle auto pour le cadre)

La terrasse du Château de Cayx

La terrasse du Château de Cayx

Et les autos qui ne déparent pas

Et les autos qui ne déparent pas

Puis ce sera le retour, par les hauts de Cahors, Bouziès, la splendide Corniche des Anglais, et, le soir, le dîner à Cajarc, au bistrot.

Au Jeu De Quilles à Cajarc, ambiance après une longue journée de route, on savoure

Au Jeu De Quilles à Cajarc, ambiance après une longue journée de route, on savoure

Dimanche, dernier jour, le temps va se remettre au beau, c'est ce que promet la météo. Au Saut de la Mounine, juste à côté, alors que les brumes se lèvent, on ira sur un des chemins de Saint-Jacques de Compostelle et on entendra dire la légende du lieu.

 

Au Saut de La Mounine

Au Saut de La Mounine

Quelques dizaines de kilomètres plus loin, après avoir traversé le Causse de Limogne, les autos s'arrêteront aux anciennes mines de phosphates du Cloup d'Aural.

On y verra un CGSS dans son état de nature

On y verra un CGSS dans son état de nature

Et un nouveau CC à sa première sortie

Et un nouveau CC à sa première sortie

Nous laisserons alors les autos pour une promenade d'une heure sur les sentiers bordés de chênes du causse, de cornouillers, d'orchidées, pour enfin descendre au fond du puits de mine et découvrir une végétation presque tropicale.

 

Sous le Causse, les tropiques

Sous le Causse, les tropiques

A Bach, à deux kilomètres de là, Monique Valette nous attend à son auberge Lou Bourdié pour le déjeuner de clôture. 

Potage de campagne au bœuf, sandre au safran, poule aux morilles, vacherin aux noix, le tout entre la cheminée et le bar à l'ancienne, on arrête ou on continue ? On continue bien sûr, on étire le temps, et c'est Jean-Noël qui conviera la cuisinère à un tour de village dans sa MG.

Il fait bon chez Monique

Il fait bon chez Monique

Puis il faudra rentrer, par la grand route (mais tout est relatif : pas de nationales, pas de doubles-voies sur le Causse de Limogne). On appuiera un peu plus, mais pas trop, que ça ne finisse pas trop vite.

 

 

Entre Bach et Limogne, un bout de route droite, on roule fort sous le soleil

Entre Bach et Limogne, un bout de route droite, on roule fort sous le soleil

Et l'arrivée à Cajarc.

Et l'arrivée à Cajarc.

Tout a une fin, même la 5e Virée Cyclecariste des Décoiffés. De retour à la base, moteurs arrêtés après 400 km de sensations, une image encore, une image de nos cyclecars là où nous aimons les conduire : dans la nature.

 

Merci aux photographes Cathy, Marie-Paule, Pascale, Sylvie pour les belles images. Le film est à venir.

Cyclecars nature

Cyclecars nature

Publié dans La Virée Cyclecariste

Partager cet article

Repost 0

Humeur : Coup de gueule pour Gougueule

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

Parmi les milliards d'utilisateurs du plus en vue des "moteurs" de recherche, je ne dois pas être le seul cyclecariste à taper de temps en temps dans la petite case rectangulaire du champ de recherche le mot "cyclecar", histoire de voir s'il y a du nouveau : des photos, des documents anciens ou d'aujourd'hui, des films. On y trouve presque toujours quelque chose qu'on ne connaissait pas, et jusque là tout va bien.

Mais parfois, ça se gâte. La dernière fois, c'était ce matin : je tape "Amilcar cyclecar" et voilà ce qui s'est affiché au bas de la première page :

Humeur : Coup de gueule pour Gougueule

"Trouvez tout ce que vous voulez", ça pourrait bien m'aller, un C6 par exemple, mais je me contenterais sans rechigner d'un CGSS authentique et jamais restauré, caisse ornée de sa plaque Duval et carte grise d'origine rédigée à la plume. Pourtant, je ne sais quoi me retient d'aller plus loin, de "cliquer sur le lien". Je crains peut-être d'être déçu par la suite. Et puis, la Baie (de San Francisco I presume), c'est quand même un peu loin.

Vais-je succomber à la deuxième annonce ? Du shopping pour une Amilcar, c'est alléchant. L'annonce dit avec un aplomb sidérant : "Amilcar cyclecar à des prix imbattables" ? Evidemment, ils jouent là sur une corde dite sensible, celle du prix, mais où est l'arc de la corde ? Ce qui me retient d'aller plus loin est cette curieuse phrase de bric et de broc. N'aurait-elle pas "écrite" par un robot, par hasard ?

Bon... et d'ailleurs, mon Amilcar me va très bien, je la garde, mais il reste une place dans le garage et peut-être qu'une Bugatti...

Nouvelle recherche, et :

Humeur : Coup de gueule pour Gougueule

C'est bien séduisant, mais une Bugatti, c'est quelques crans au-dessus et je crains que mon budget ne suive pas. Quoique... Après tout, "Satisfait ou remboursé", c'est quand même une sécurité. Et "Retour sous 30 jours", c'est quand même tentant. Alors je rêve un peu : je pourrais prendre un mois de vacances,  et rouler dans un 35 B  (puisque j'aurais trouvé ce que je voulais, comme ils disent). A raison de 300 km par jour j'approcherais à son volant les 10 000, ce qui me ferait de bons souvenirs pour mes vieux jours. Puis je rendrais l'auto, et à la fin on me rembourserait. Bref, ils auraient tenu leur promesse et j'aurais eu mon plaisir.

PS : Ce billet était une fable, bien sûr. Chacun en tirera ses propres leçons et sa propre morale.

Publié dans Humeur

Partager cet article

Repost 0

3e Virée Solex (et mobs) : La Narbonnaise

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

Laissant provisoirement au garage leurs rugissants cyclecars et leurs puissantes sportives, nos Décoiffés, qui n'ont décidément peur de rien, ont chevauché leurs cyclos pour cette Virée Solex des 10, 11 et 12 avril derniers.

La base était le camping de La Nautique près de Narbonne, et la sortie donc baptisée "La Narbonnaise".

22 fins pilotes étaient au rendez-vous pour une balade sous les pins et sous le soleil, entre Canal du Midi et bord de mer et sur des routes soigneusement choisies et adaptées (c'est à dire du genre plutôt plat) aux performances des Solex, Mobylette, Peugeot, Honda qui composaient le plateau.

Casse-croûte aux huîtres dans la nature, repas sur la péniche, incursion en tir groupé dans la ville de Narbonne, la bonne humeur s'est promenée tout le week-end à 30 à l'heure, au rythme paisible de ces engins et de leur joyeux drilles de pilotes, accompagnateurs et porteurs d'eau (enfin.... pas que, évidemment).

Chez Les Décoiffés, on ne se prend pas au sérieux. On roule, on passe de la Bugatti à l'Austin-Healey et de l'Amilcar à une autre bleue de Motobécane avec le même plaisir, apparemment en décalage avec l'époque (ou est-ce l'époque qui est en décalage avec ce genre de plaisirs simples ?)

Le prochain rendez-vous des "tasses à café", comme on les appelait dans notre jeunesse, sera la Solexmania de Septembre à Auterive. On vous en reparlera, et en attendant, quelques photos (merci à Marie-Paule et à Jacques)

La plaque de la Virée

La plaque de la Virée

Au paddock, revue des bolides

Au paddock, revue des bolides

Casse-croûte à l'ombre (les huîtres préfèrent la fraîcheur)

Casse-croûte à l'ombre (les huîtres préfèrent la fraîcheur)

Une belle Mobylette ancienne et son pilote moderne

Une belle Mobylette ancienne et son pilote moderne

Attention, on déboule (devant l'Hôtel de Ville de Narbonne)

Attention, on déboule (devant l'Hôtel de Ville de Narbonne)

Cap sur Béziers le long du Canal et sous les pins (notez le respect de la distance de sécurité)

Cap sur Béziers le long du Canal et sous les pins (notez le respect de la distance de sécurité)

C'est fini, on se serre sur le plateau, jusqu'à l'an prochain

C'est fini, on se serre sur le plateau, jusqu'à l'an prochain

Publié dans La Virée Solex

Partager cet article

Repost 0

Sortie : La 5e Virée Cyclecariste

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

Sortie : La 5e Virée Cyclecariste

C'était il y a ... voir plus loin.

Une bordée de cyclecars débarquait sur les causses du Quercy et déboulait dans ses vallées. L'ermite du Saut de la Mounine, ce plateau qui surplomble le Lot, avait été tiré de sa contemplation (ou de sa sieste) par le rugissement du 6 cylindres de l'Amilcar qui encapait (terme local) les deux épingles à cheveux de la montée de Saujac.

Onze ans plus tard, nous serons de retour dans ce pays de Cocagne pour le week-end du 1er Mai. La base sera à Cajarc, patrie de Françoise Sagan, de Georges Pompidou, de Coluche et son Papi Mougeot, sans oublier le marchand d'articles de pêche Moulineau. Et la destination, cette belle vallée du Lot, son vignoble, ses routes qui courent au ras des falaises et grimpent sur les causses où on roule sur un filet de gaz entre les chênes truffiers, les buis et les genévriers.

Cette sortie est ouverte aux Cyclecars et Grand Sport d'avant 1939. Les habitués sont déjà inscrits, et il reste quelques places disponibles (pas beaucoup). Les cyclecaristes qui voudraient se joindre à nous sont bienvenus, le programme et le budget sera fourni sur demande à la rubrique Contact du blog . Les inscriptions seront closes le 5 avril.

Publié dans Calendrier

Partager cet article

Repost 0

La vente dont tout le monde a parlé

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

Tout a été dit sur la vente Baillon à Rétromobile, entre réalité, rêve et fantasmes. Tout a été dit... enfin, vraiment tout ?

De ces Deux Sèvres, sont sorties pour les spotlights de la Porte de Versailles quelques vedettes restées dans leur temps, à peu près intactes, mais les plus nombreuses étaient bien rouillées, voire décomposées, à tel point qu'il a même été dit que quelques farfelus les conserveraient dans leur jus, pour les exposer comme des œuvres d'art.

Voire... On ne dénature pas un tableau en le décrochant d'un mur pour l'accrocher sur un autre. Mais que devient une automobile imaginée, conçue et réalisée pour rouler, si elle reste immobile ?

Sur ce blog très agréable à lire, saluons une autre perspective sur sur cette vente. C'est ici :

http://yacht-clubdesavionsdelaroute.blogspot.fr/2015/02/vente-baillon-une-lecon-de-marketing.html?

Publié dans Humeur

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>