Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

4 articles avec boulons-rondelles

Quelques outils indispensables dans l'atelier de l'amateur

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

L'hiver est là, nous laissons un peu les routes et rentrons à l'atelier. C'est le moment d'y faire un peu de rangement, surtout dans les outils. Combien en avons nous accumulé toutes ces années, combien que nous croyions miraculeux servent vraiment, combien nous ont joué des tours ? Petit inventaire non exhaustif, mais émaillé de cuisants souvenirs...

Quelques outils à main d'abord :

MARTEAU

A l'origine (médiévale), arme de combat rapproché. A l'atelier, semble doué d'un magnétisme qui l'attire inexorablement vers de rares et coûteuses pièces automobiles à proximité de la clavette que vous voulez chasser

COUTEAU DE MECANICIEN

Utilisé pour ouvrir avec excitation le carton fraîchement arrivé qui contient votre commande. Est particulièrement efficace sur les toiles de capote en alpaga, les couvre-tonneau, les cuirs Connolly

PINCE MULTIPRISE

Outil idéal pour arrondir les têtes hexagonales de boulons et denteler les têtes de vis à tôle. Peut également être utilisée pour transférer à votre main, via la pièce que vous tenez pour la souder, la chaleur intense du chalumeau

EXTRACTEUR DE GOUJONS

Outil doté de la faculté de remplacer une tige d'acier dur par une autre d'acier extra-dur quand il casse

SCIE A METAUX

Outil aux mouvement imprévisibles, et dont la lame est une fois sur deux montée à l'envers

CHEVRE 1 TONNE

Pratique, quand vous soulevez un moteur pour le déposer, pour tester la résistance mécanique des tresses de masse et canalisations hydrauliques que vous avez oublié de démonter

TOURNEVIS PLAT DE 20 X 350

L'outil que vous avez utilisé pour guider le moteur pendant que vous le leviez avec la chèvre. Curieusement, un plat de 20 mm  de large, à l'usage obscur, est forgé à l'extrémité opposée à la poignée

TESTEUR D'ELECTROLYTE DE BATTERIE

Outil très utile pour transférer de l'acide sulfurique de la batterie vers les sièges en cuir sous laquelle elle est montée

ETAU

Outil à serrer. Si vous ne serrez pas dans ses mâchoires le carburateur que vous avez courageusement entrepris de réviser, celui-ci finit sous l'établi, et si vous le serrez, il finit à la ferraille

CARDAN POUR CLE A DOUILLES

A la propriété de faire échapper la douille de l'inaccessible écrou que vous vouliez dévisser, tout en propulsant votre main nue vers l'entretoise de la dynamo ou tout autre élément bien tranchant

PINCE A DENUDER

Outil à raccourcir les fils électriques

CLE DE VIDANGE

Outil dont le manche est incliné vers le bas de façon à guider sûrement l'huile moteur brûlante vers votre main quand vous dévissez le bouchon

CLE WITWORTH

Outil de calcul mental qui vous aide à calculer que la clé de 7/16 de pouce que vous venez de commander en Angleterre à prix d'or est au dixième près la clé de 11 que vous aviez déjà

BSF, BSW, WITWORTH, UNF, UNC

Jeu complet de cryptogrammes de code utilisé par les Britons pour tromper l'ennemi en 1940, et au-delà

CHANDELLES

Sorte de supports de châssis réglables qui vont généralement par 4, ou par 36 quand elles cèdent, à leur extension maximum, sous le poids de l'automobile

 

Et n'oublions pas quelques indispensables outils électriques :

BALADEUSE DE SECURITE

Lampe portable grillagée dont le crochet est spécialement conçu pour ne tenir nulle part et faire consommer d'invraisemblables quantités d'ampoules de 100 W à bayonette, désormais quasi-introuvables

PERCEUSE ELECTRIQUE (A MAIN)

Normalement utilisée pour faire tourner sur elles-mêmes les têtes de rivets pop jusqu'à fusion de l'aluminium. Elle aussi est particulièrement efficace, quand vous forez le plancher de votre vieille 203 pour adapter des ceintures de sécurité, pour atteindre la canalisation hydraulique de freins arrière située juste en-dessous

PERCEUSE ELECTRIQUE (A COLONNE)

C'est après le tour la plus imposante des machines de l'atelier. Elle arrache de vos mains et propulse à une vitesse insoupçonnée la barre d'acier que vous vouliez percer vers la fenêtre vitrée à l'autre bout de l'atelier, fracassant au passage la bouteille de bière à peine entamée que vous aviez posée sur l'établi

TOUR

Machine électrique fascinante, avec laquelle on peut tout faire ou presque. Deux minutes suffisent en théorie pour usiner une pièce simple. Et en pratique, une bonne heure pour régler l'outil de coupe, la course, la vitesse de rotation... et environ dix ans pour apprendre à s'en servir

BROSSE METALLIQUE ROTATIVE

Montée sur un touret, elle commence par retirer la rouille d'une vielle pièce, puis la propulse à la vitesse de l'éclair sous l'établi, fracassant au passage la deuxième bouteille de bière que vous aviez ouverte pour remplacer la première

EBARBEUSE

Outil électrique qui vous rappelle rapidement que vous avez oublié de refermer le bouchon du jerrycan d'essence que vous aviez par négligence laissé à côté

LAMPE STROBOSCOPIQUE

Coûteuse lampe clignotante qui éclaire comme en plein jour les amas de graisse et de cambouis sur poulies et carters

TABLETTE (ou IPAD)

Invention la plus récente. Bel outil à feuilleter des pages et des pages de forums, pendant que le boulot n'avance pas.

 

Bon courage pour les travaux d'hiver !

 

 

 

Publié dans Boulons-rondelles

Partager cet article

Repost 0

Théorie et pratique : eau ou liquide de refroidissement ?

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

Au retour de la première virée de l'année, cette question, et la réponse (vécue) à la fin.

 

Préliminaire : la question ne concerne que les moteurs à refroidissement par eau, évidemment (!) et en thermo-syphon.

 

Comment résumer le principe de refroidissement par thermo-syphon ? L'eau sort très chaude de la culasse, elle a perdu de la densité et donc monte vers la boîte à eau supérieure du radiateur par la durite qui les relie. Le radiateur, exposé à l'air, la refroidit et donc augmente sa densité, ce qui la fait descendre, via le faisceau de tubes, vers la boîte inférieure, puis le bas-moteur où elle se réchauffera, perdra de nouveau de la densité pour remonter vers la culasse, et ainsi de suite. Cette circulation est très lente (15 cm/seconde, alors que même les plus anciennes pompes à eau mécaniques tournent autour du m/seconde), et elle se fait par à-coups, ce qui explique les gloup-gloup que vous pouvez entendre juste après avoir coupé le moteur.

 

Par tranquillité d'esprit, et un peu à contre-cœur, avant un hiver qu'on annonçait rude, j'avais rempli le circuit de liquide de refroidissement alors que la voiture fonctionne habituellement à l'eau (pour le refroidissement en tous cas, car il lui faut aussi de l'huile et de l'essence, et quant au pilote... bref). Sanction immédiate au thermomètre : entre 5 et 10 ° de plus qu'à l'habitude.

 

Explication : les liquides de refroidissement vendus dans le commerce contiennent, outre du glycol, des additifs censés inhiber la corrosion. Très bien en théorie pour les blocs modernes, en particulier en alliage, mais tout cela les rend plus visqueux, moins fluides, donc plus lents à circuler et à la fin moins efficaces en refroidissement. Les plus finauds de leurs marketeurs objecteront que leur point d'ébullition est reculé, mais on s'en fout bien : ils ne partent pas en vapeur à 100°, mais nos moteurs chauffent quand même.

 

D'où la leçon : n'utiliser le liquide de refroidissement que pour stocker l'auto en hiver (autre solution : la vidanger de son eau) et, le reste du temps, rouler à l'eau pure. Pour ceux qui habitent des régions où l'eau est calcaire, utiliser, après filtrage, des condensats d'eau de dégivrage de congélateur, de sèche-linge, ou simplement de l'eau de pluie. Et puis, au moins, dans l'eau on sait ce qu'il y a : H2O, alors que dans les liquides de refroidissement vendus parfois plus cher que le Côtes du Rhône, on ne sait pas vraiment...


Cette expérience encore vécue aujourd'hui me rappelle ce délicieux trait d'humour britannique : "La différence entre la théorie et la pratique, c'est qu'en théorie, entre les deux, il n'y a pas de différence".

Publié dans Boulons-rondelles

Partager cet article

Repost 0

Boulons-rondelles rosbif

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

Vous est-il arrivé de glisser une clé de 10 sur une tête de boulon anglaise, et la trouver trop large, puis prendre la clé de 9 pour la trouver trop petite ? Forcément.

 

Voici une adresse utile pour les amateurs d'anglaises d'avant-guerre, MG, Riley, Singer, Austin et autres, la société Namrick en Angleterre (cliquez sur le nom pour accéder à leur site web).

 

Ils peuvent fournir de la boulonnerie aux standards d'avant-guerre BSF (mécanique) et BSW (châssis et carrosserie), ainsi que les clés, douilles, tarauds et filières correspondants, et même des filets rapportés (Re-Coil).

 

Ils ont aussi du Withworth, UNF et UNC pour les autos plus récentes des années 50-60.

 

Et aussi d'autres "goodies" comme de la boulonnerie chromée, du cuivre et des raccords pour circuit de freinage ou d'alimentation (BSP) aux standards britanniques, des fixations de capote Lift-The-Dot, Durable-Dot et Tenax.

 

Et enfin, pour les cérébraux, ils donnent une foule d'informations sur tous ces standards exotiques. Certes, il faut s'habituer à compter en 1/4, 3/8 et 11/16 de pouce (lequel côte 25,4 mm), mais c'est en même temps un excellent exercice.

 

Aucune raison maintenant de charcuter nos anglaises avec des boulons métriques fabriqués en Chine à bas pris et achetés au prix fort chez Mr Bricolage...

 


Publié dans Boulons-rondelles

Partager cet article

Repost 0

Quelques forums cyclecaristes

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

"Boulons-rondelles", c'est le titre d'une nouvelle rubrique d'informations utiles à la restauration et à l'entretien de nos machines. Pas de publicité dans cette rubrique, mais des tuyaux de bouche à oreille, des bonnes adresses de première main, des sources de documentation.


Nous commençons cette semaine par une première liste de forums internet. Que ceux qui ne sont pas mentionnés ne s'en offusquent pas, mais qu'ils nous envoient le lien vers leur forum, nous irons voir. Merci à tous aussi de nous signaler ceux que vous aurez trouvés.


Un des plus animés est celui des automobiles Salmson, (clic sur le lien pour y accéder) qui héberge aussi son petit frère Amilcar (un peu moins animé...).


Coup de cœur pour L'Amicale Tricyclecariste de France et son forum très, très actif. Priorité aux 3 roues bien sûr, mais tous les amateurs de cyclecars y sont bienvenus.

 

Enfin (pour cette fois), les MG d'avant-guerre ont leur forum dans la section MMM (Midget, Magna, Magnette) du MG Club. Il faut lire rosbif, mais quelle source d'infos de haut niveau, alimentée quotidiennement.

 

Bon surf !



Publié dans Boulons-rondelles

Partager cet article

Repost 0