Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

6 articles avec l'hivernale

Rando Hivernale en Ariège

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

Cap sur l'Ariège cette année pour notre Hivernale.

20 équipages étaient au départ de Mirepoix ce Vendredi 27 novembre pour la découverte de cette région un peu secrète, sillonnée de petites routes au pied des Pyrénées.

Pique-nique dans le coffre pour cette première après-midi, le joyeux groupe prenait la direction de l'Aude, puis du Pays d'Olmes. Le tissage était le thème de l'après-midi, avec la visite à Lavelanet du Musée du Textile et de l'entreprise Les Tissages Cathares, pour finir dans la modernité avec la visite des ateliers de Johnson Controls, équipementier automobile à Laroque d'Olmes.

Belle machine ancienne, toujours en activité aux Tissages Cathares

Belle machine ancienne, toujours en activité aux Tissages Cathares

Le lendemain Samedi, départ pour une grande boucle vers le Plantaurel et le Couserans.

Les organisateurs ouvrent la voie, décapotés et en cornant...

Les organisateurs ouvrent la voie, décapotés et en cornant...

La Grotte du Mas d'Azil, la Fromagerie de La Core à Cescau, la Saboterie d'Aret seront l'occasion de haltes et de nouvelles découvertes. Et les petites routes l'occasion de rencontres champêtres.

Une vache regarde passer les trains, et un cheval... d'autres chevaux

Une vache regarde passer les trains, et un cheval... d'autres chevaux

Et puisque nous sommes sur la route, quelques unes des autos :

Toit ouvert en grand pour le Fiatou

Toit ouvert en grand pour le Fiatou

L'irrésistible bouille de la Triumph TR 3

L'irrésistible bouille de la Triumph TR 3

Et le joli minois du coupé Lancia Fulvia

Et le joli minois du coupé Lancia Fulvia

Deux courageuses avant-guerre pimentaient aussi le plateau. La belle Delage D6 en carrosserie course était la régionale de l'étape. Quant à la sympathique (et véloce) évocation cyclecariste sur une base de Peugeot 201, elle venait du Sud-Est et en a surpris plus d'un.

Courageux équipages de la Delage et de la Peugeot

Courageux équipages de la Delage et de la Peugeot

Par la vallée du Salat, puis le Col de Port (1250 m), le groupe rejoignait Mirepoix pour la soirée et le traditionnel loto organisé chaque année pour l'Hivernale. Parmi les lots, chou vert et carottes étaient fournis aux joueurs, bonne base pour préparer l'azinat local (recette ici : http://www.ariegepyrenees.com/accueil/saveurs/recettes/lazinat )

 

Mais avant ces réjouissances, la nuit tombée, une surprise attendait nos Décoiffés : une visite insolite du centre médiéval et de ses couverts.

Les couverts de Mirepoix aux flambeaux

Les couverts de Mirepoix aux flambeaux

Et le soleil était de nouveau là le Dimanche, dernier jour de cette Hivernale en Pays Cathare. 

Les gains du Loto de la veille au frais dans la Delage

Les gains du Loto de la veille au frais dans la Delage

De Roquefixade, on apercevra le château de Monségur, avant de gagner Nalzen pour le déjeuner puis Mirepoix pour la clôture de cette 6e Hivernale.

Fiat 500 et Jaguar XK 150 : le choc des cultures dans le beau cadre de Roquefixade

Fiat 500 et Jaguar XK 150 : le choc des cultures dans le beau cadre de Roquefixade

Merci aux organisateurs, Catherine et Philippe, pour ce très beau week-end.

A suivre, le film de quelques moments de cette Hivernale.

Publié dans L'Hivernale

Partager cet article

Repost 0

L'Hivernale 2014, dans les Landes

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

Il ne neige pas dans les Landes, c'est bien connu. Ou pas souvent, et si peu. Si les agneaux y sont blancs, ce n'est pas une question de neige, et si par ailleurs les bergers y sont montés sur des échasses, ce n'est pas pour franchir des congères. Il fallait le dire, c'est dit.

Il y a quand même un hiver dans les Landes. Il peut y faire frais, voire humide, mais fin des considérations géo-météorologiques : les Décoiffés y étaient de sortie pour leur Hivernale les 28, 29 et 30 novembre derniers, et ils s'y sont réchauffés.

Comme chaque année, cette virée est l'occasion de réunir nos voitures d'avant-guerrre et nos sportives plus récentes. Cette année, l'équipe des jeunettes alignaient Triumph TR3, Alfa Guilia Spider, Austin-Healey, MG TF et B GT, Mercedes 280, Porsche 911 et dérivées, Ferrari 328, Peugeot 205 GTI et 504 cab. Quant aux avant-guerre, étaient de sortie Amilcar CGS et CGSS, Bugatti 35, Darmont Spécial, Rally, Georges Irat, Simca-Gordini et une rare Hinstin venue d'Avignon (où il ne neige pas souvent non plus)

Trois jours de petites routes, parfois surprenantes (il y a même eu une côte...), des forêts de pins à la Chalosse et jusqu'aux confins du Gers. Et comme toujours de bonnes tables et de belles rigolades.

Après une petite virée de mise en train le Vendredi dans la forêt landaise, la route du Samedi prenait la direction du Gers et passait par Labastide d'Armagnac, Fourcès, le château de Larressingle dont le nom doit dire quelque chose aux amateurs d'Armagnac, lesquels firent honneur au divin breuvage un peu plus loin, au château de Ravignan.

"La" côte était vers Tursan, et au menu du Dimanche matin. Via Brassempouy où un arrêt était prévu, la joyeuse bande rejoignait ensuite Grenade sur Adour pour le déjeuner de clôture.

Merci à Pierre et Françoise pour l'organisation et à tous ceux qui ont aidé, et place aux images (le film est à venir)

Brochette de cyclecars

Brochette de cyclecars

La même, dans l'autre sens

La même, dans l'autre sens

La salle des machines du Hinstin

La salle des machines du Hinstin

MG TF en action...

MG TF en action...

... suivie par sa cadette B GT

... suivie par sa cadette B GT

... et la 35

... et la 35

Georges Irat, en bonne compagnie

Georges Irat, en bonne compagnie

Darmont Spécial

Darmont Spécial

Et tout le monde se retrouve au château

Et tout le monde se retrouve au château

Publié dans L'Hivernale

Partager cet article

Repost 0

L'Hivernale 2013

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

Et de trois pour cette sortie d'hiver inaugurée en 2010.


Evidemment, même si la première édition nous avait conduit sur les pentes d'un Mont Ventoux copieusement enneigé, une hivernale de Sudistes évite quand même les latitudes, les températures et les brumes boréales. Cette année, nous étions, au frais mais dans le soleil, entre Vaucluse, Drôme et Gard. C'était le week-end du 1er décembre.


 

Retrouvailles dès le Vendredi pour un pique-nique tonique du côté de Pernes Les Fontaines qui était notre base pour ce week-end. Les huîtres et le vin blanc étaient traditionellement au casse-croûte du Samedi, les petites routes aussi. Le Dimanche, direction Tarascon pour clôturer à l'ombre du Pont du Gard.


 

Photos maintenant, et que nos amis venus en "modernes" (MG A, B, Jaguar XK, Porsche et autres sportives) n'en prennent pas ombrage, honneur aux cyclecars qui ont roulé bon train sans toit ni capote, et pour certains sans même un saute-vent, car même si c'est le Sud, c'est quand même l'hiver...

 

Hivernale 2013a

La chauffe matinale du 8 cylindres Bugatti, un moment toujours émouvant

 

 

Hivernale 2013b

Brescia, Amilcar CGSS, Rally NCP, Bug 35 à Beaumes de Venise, du baume au cœur pour l'hiver

 

Hivernale 2013c

Et un nouveau Rally (le rouge), qui vient de rejoindre notre escadrille de culs pointus

 

 

Merci aux organisateurs de ce beau week-end et à tous les participants, aux "modernes" qui ont su mettre de l'ambiance, et Joyeux Noël à tous.

 



Publié dans L'Hivernale

Partager cet article

Repost 0

Hivernale 2012 dans les Pyrénées audoises

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

 

Monsieur l'abbé Marty, curé de Cucugnan, était bon comme le bon pain et tout le monde l'adorait.


Ainsi commence un des contes des Lettres De Mon Moulin d'Alphonse Daudet, mais n'anticipons pas.


Ce Vendredi 23 novembre, ce sont 16 moulins tournant comme des horloges qui sont au rendez-vous à Limoux pour le départ de cette 3e Hivernale des Décoiffés. Nous sommes ici au cœur du Languedoc. Pique-nique pour midi dans les coffres, la colonne file vers la Cité de Carcassonne pour une première journée de mise en jambes. Retour à Limoux pour le dîner et le traditionnel loto dont le gros lot est toujours l'organisation de la prochaine. And the winner is... Mais là non plus n'anticipons pas.

 

Le Samedi, les affaires sérieuses commencent avec 200 km de route vers les Pyrénées. Les anglaises fournissent le gros du plateau : Jaguar XK et Type E, MG B et GT, Triumph TR3 et TR4, Austin-Healey. Deux Porsche et une Mercedes sont aussi au départ, et une seule italienne, une Ferrari quand même. Trois avant-guerre ouvertes complètent courageusement l'équipée : une Amilcar, une Delage et une Rally.

 

On approche par des vallées sauvages et d'étroits défilés jusqu'au pied du premier col. 3e, 2e, on enroule les premières épingles.

 

Hivernale2012-1

 

Une fois en haut, les sommets enneigés du massif du Carlit dessinent l'horizon et une XK s'en met plein les mirettes.

 

Hivernale2012-2

 

Au déjeuner, à la station de sports d'hiver des Angles, nous ne serons qu'à quelques kilomètres à vol d'oiseau de Font-Romeu, c'est dire en pleine montagne. Le retour à la base de Limoux se fera par la route directe, les exploits de pilotage ayant été dûment homologués dans la matinée.

 

Le Dimanche, on part un peu plus tard, mais ça ne traîne pas pour autant, comme cette très rapide Amicar CGSS et à son bord d'intrépides et souriants habitués de cette rando.


Hivernale2012-3

 

L'itinéraire nous rapprochera de quelques hauts lieux de la résistance cathare, dont les châteaux de Puylaurens, Peyrepertuse, Quéribus. Il empruntera quelques routes spectaculaires, comme celle  des gorges de Galamus où rugiront les moteurs, comme ici le 6 cylindres 3 l de la Delage.

 

Hivernale2012-4

 

Au débouché des gorges, casse-croûte. Pas de terrine ni de fromage cette fois, mais des huîtres de Leucate, arrosées d'un crémant de Limoux (cépage Mauzac) admirable. L'association est osée mais le résultat est une vraie découverte.

 

Hivernale2012-5

 

En passant, chapeau bas aux vignerons de ce Sud, longtemps dénigrés, longtemps relégués au rang de "pinardiers", et qui ont su, en travaillant dur, pousser sur le devant de la scène œnologique leur Syrah et leur Mourvèdre, leur Mauzac et leur Carignan et même acclimater des Chardonay à faire verdir les Bourguignons...

 

Hivernale2012-6

 

Et on reprend la route sous le soleil, lestés de ces fraîches saveurs. On passe à Bugarach, où la matinée est calme. Ah, oui, si vous ne saviez pas que ce village, et en particulier la montagne qui le surplombe, sera le dernier refuge à l'apocalypse planétaire annoncée pour le 21 décembre prochain, vous le savez maintenant !

 

On se retrouve pour la clôture à l'Auberge des Vignerons de Cucugnan, où mijote depuis le matin (la veille au soir ?) un civet de sanglier au vin de Corbières.

 

Cucugan... Nous y voilà, car après le délicieux déjeuner, nous pourrons écouter dans le petit théâtre du village quelques extraits du fameux sermon du curé, ce texte qui prend une résonance particulière dans ce pays de dissidence cathare.

 

La prochaine Hivernale ? Le gagnant du loto est Alain, qui l'organisera dans son Vaucluse.

 

Merci à Dick et à Mick, nos deux Languedociens d'adoption, pour ce cru 2012, pour ces belles routes, ces bonnes tables et ces vins qui chantent avé l'assent !

Publié dans L'Hivernale

Partager cet article

Repost 0

Hivernale 2011

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

 

Le club a bouclé sa première année d'existence en ré-éditant son Hivernale les 2, 3 et 4 décembre.

 

Rappel des épisodes précédents : un loto avait été organisé l'an dernier, avec pour gros lot le montage de la suivante, et c'est l'ami André qui l'avait gagné. Il nous a choisi Bollène dans le Vaucluse comme base. On est comme ça dans le Sud, hivernale OK, mais il n'est pas forcément nécessaire d'aller flirter avec le cercle polaire.

 

De la base, le premier jour, virée de mise en train vers la Drôme et Nyons, et au passage, honneur à ce vignoble dont le nom a toujours fait sourire les amateurs : Vinsobres !

 

Le lendemain, départ en direction opposée. Il faut avoir au moins une fois roulé sur la belle route qui longe les gorges de l'Ardèche, une trentaine de kilomètres parmi les plus beaux de France : on monte, on descend, on surplombe la rivière pour découvrir des panoramas somptueux.

 

Et le dernier jour, cap au Sud vers Sérignan et Sainte-Cécile Les Vignes, cet autre temple du vignoble des Côtes du Rhône.

 

Mais plus de laïus, des photos !


Grille de départ cyclecars

Grille de départ, catégorie cyclecars


Honneur aux cyclecars, deux Amilcar, un Rally, et Alain avait laissé le Brescia à la maison pour faire prendre l'air à la 35. Mais il y avait aussi quelques modernes.

 

Au bord de la route

Au bord de la route

 

Mois en "r" oblige, le casse-croûte est aux huîtres de Bouzigues, dans la garrigue, et sous un ciel tout bleu. 


Casse-croute aux huitres

  Casse-croûte

 

Le temps se gâte, pluie, vent, même les buissons traversent la route mais on roule toujours.

 

Qu'il pleuve ou qu'il vente

 On roule

 

La pluie cesse, la belle MG TF se gare à côté de ses plus jeunes sœurs.

 

MG

MG TF, B, GT

 

Le soleil revient, l'Amilcar enroule, c'est l'hiver, et c'était la deuxième Hivernale.

 

Vroom

Vroom

 

Et c'est quand qu'on recommence ? L'an prochain bien sûr. Et où ? Dans le Sud bien sûr !


Au fait : c'est encore André qui a gagné le loto...

Publié dans L'Hivernale

Partager cet article

Repost 0

La 1ère Hivernale des Décoiffés

Publié le par lesdecoiffes.over-blog.com

Pour cette sortie inaugurale des 3, 4 et 5 décembre, nous avions choisi la mixité, cyclecars et sportives, une façon de montrer le goût des Décoiffés pour ces deux types de voitures. Il y aura aussi des sorties réservées aux cyclecars et d'autres réservées aux sportives plus modernes.

Nous avions choisi aussi la date, mais pas la météo. Salut amical à ceux qui n'ont pas pu quitter leur Nord, leur Est ou leur Rhône-Alpes faute d'un chasse-neige sous la main.

Au départ de la base de Pernes les Fontaines le vendredi, Amilcar, Bugatti, Rally, MG T pour les plus anciennes, Alfa Spider, Morgan, Jaguar, MG B pour les plus récentes ont chauffé leur huile pour une mise en jambes dans le Lubéron. Les pilotes et pilotesses se réchauffaient comme ils pouvaient au pique-nique huîtres et blanc sec.

Grand beau temps le samedi pour un itinéraire somptueux. De la neige en masse au Mont Ventoux pour le déjeuner au Chalet Reynard (au-dessus, la route était coupée par les congères), de la neige encore dans les gorges de la Nesque, mais ça roulait, et pour certaines autos et pas les plus jeunes, fort (nous avons des noms). Le soir, bien au chaud à la base de Pernes, un loto distribuait des lots, dont le plus gros : l'organisation de la prochaine Hivernale.

Evidemment, dimanche, c'était un peu dur. Pluie, vent, grisouille, l'hiver quoi. L'Ile sur Sorgue hésitait entre marché provençal et marché de Noël, l'arrêt fut écourté mais une halle couverte, un peu plus loin sur la route, bienvenue pour vider la dernière bourriche d'huîtres. Faut-il être cinglé, et copieusement décoiffé, pour se réchauffer aux huîtres ! Il faut dire que, dans la chaleur feutrée du Château du Marquis de Sade à Mazan, nous attendait une daube provençale, fumante elle, et pas de froid.

Une première, ça compte, et quand au terme de ces trois jours on voit ces mines un peu couperosées par le froid mais tellement réjouies, on se promet qu'il y en aura d'autres. Et, entre-temps, il y aura eu une printanière, une estivale et une automnale !

 

Hivernale 2010-3

 Départ dans trois minutes

 


 

Hivernale 2010-4

Première "pelée" de neige

 


Hivernale 2010-2

Les pilotes au Chalet Reynard

 


Hivernale 2010-5

 On se réchauffe... près du radiateur


Publié dans L'Hivernale

Partager cet article

Repost 0